Menu

Maurice Lesage : l’oubli, rançon du crime d’honnêteté

Emmanuel Blackburn

Rédigé le Samedi 29 Juin 2019 à 00:58 | Lu 5 fois


En ce 23 novembre 2017, Maurice Lesage aurait fêté ses 94 ans. Ils sont peu à s’en souvenir : ses trois enfants, ses proches et quelques amis, tous conscients qu’avec le temps, le cruel oubli reprendrait ses droits, portant le coup de grâce à ce tribun exceptionnel qui ne vivait que dans leurs mémoires.


Maurice Lesage : l’oubli, rançon du crime d’honnêteté
Député de Quatre-Bornes  de 1963 à 1976, ô combien aurait-il pu être une inspiration pour l’ensemble des candidats à l’élection partielle du 17 décembre prochain. Ceux-là sont chanceux car la révolution informatique déjoue les mystères de l’au-delà et permet de faire entendre la voix de Maurice dans les débats. Dans ce contexte, nous, ses amis, avons jugé éminemment souhaitable de rompre ce silence auquel une pudeur nous avait jusqu’ici astreints pour partager sa philosophie, véhiculer ses idées, exposer ses combats. A charge pour tout un chacun, politicien comme citoyen, d’en tirer profit.

 

Mais non moins importante, notre démarche vise aussi à prendre à contre-pied Victor Hugo qui, parlant des derniers proches de ceux ayant entrepris le dernier voyage dans son magnifique poème Oceano Nox, écrivait:
 
«Et quand la tombe enfin a fermé leur paupière,
Rien ne sait plus vos noms,
Pas même une humble pierre
Dans l’étroit cimetière où l’écho nous répond,
Pas même un saule vert qui s’effeuille à l’automne,
Pas même la chanson naïve et monotone
Que chante un mendiant à l’angle d’un vieux pont !»
 
Oui, interdire l’oubli pour que Maurice ne meurepas une seconde fois.

Un site internet (www.maurice-lesage.info) visant à faire vivre sa mémoire est donc lancé ce jour et nous invitons tous ceux et toutes celles se sentant interpellés à y apporter leur contribution. Dans cette attente, nous jetons pêle-mêle quelques éléments qui rappelleront la stature de cet homme qui fut fonctionnaire, professeur de grec et de latin au collège du Saint Esprit (où il eut pour élèves d’illustres mauriciens comme Mgr. Maurice Piat) et aussi syndicaliste où il côtoiera Sir Dayendranath Burrenchobay, ex-Gouverneur Général, avant de jeter tout son poids dans le combat politique.

Un combat qu’il livrera sans compromission aucune, guidé par une rectitude morale hors du commun, s’appuyant sur des valeurs immuables sur lesquelles il ne transigera jamais à l’instar de son profond attachement à la liberté, animé de fortes convictions dont, toutefois, il ne fut pas prisonnier, aidé puissamment par ses incontestables dons d’orateur et une époustouflante érudition.


 

Dans cette attente, nous jetons pêle-mêle quelques éléments qui rappelleront la stature de cet homme qui fut fonctionnaire, professeur de grec au collège du Saint Esprit (où il eut pour élèves d’illustres mauriciens comme Mgr Maurice Piat) et aussi syndicaliste où il côtoiera feu Sir Dayendranath Burrenchobay, ex-Gouverneur Général, avant de jeter tout son poids dans le combat politique qu’il livrera sans compromission aucune. Guidé en cela par une rectitude morale hors du commun, s’appuyant sur des valeurs immuables sur lesquelles il ne transigera jamais comme son profond attachement à la liberté, animé de fortes convictions dont, toutefois, il ne fut pas prisonnier, aidé puissamment par ses incontestables dons d’orateur et une époustouflante érudition.

 

Maurice Lesage fit son entrée au Parlement, en 1963, sous la bannière du Parti Mauricien, alors mené par son leader historique, Jules Koenig. Coup d’essai, coup de maître ! Il battit, en effet, le candidat chevronné du Parti Travailliste, Jean Roland Delaître. Il se fera de nouveau élire. en 1967, toujours chez les bleus devenus le PMSD, mais désormais sous le leadership d’un jeune et brillantissime avocat dont le charisme bouleversera le paysage politique, GaëtanDuval.

L’opposition de Maurice Lesage à la coalition Gaëtan Duval - Sir Seewoosagur Ramgoolam, scellée par des émissaires de France - malgré l’épisode, "je refuse qu’on vous donne du pain pour vous passer ensuite les menottes" - provoquera son éloignement de la direction du PMSD. Il sera le seul à s’opposer au principe même de cette coalition. Raymond Rivet, lui, refusa de s’y joindre, décriant les conditions qui y étaient attachées bien qu’il souscrivit à son principe. Son mérite n’en est pas pour autant diminué.

Maurice franchira le Rubicon quand sera voté le Public OrderAct, en 1970 (qu’il avait baptisé Public Ordure Act), loi scélérate qui marquera le début d’inqualifiables atteintes à notre démocratie, une répression sans précédent, une infâme censure de la presse (on se rappellera les pages blanches du journal Le Mauricien qui sera aussi asphyxié financièrement par le boycottage de la publicité gouvernementale mais aussi celui d’un secteur privé à l’échine souple, contraignant André Masson, son rédacteur-en-chef à l’exil !), la détention d’adversaires politiques sans aucun procès (Paul Bérenger lui écrira d’ailleurs de la prison pour solliciter son aide dans une perspective de front commun de l’opposition), entre autres.


 

Maurice Lesage créera alors, avec d’autres dissidents du PMSD, l’Union Démocratique Mauricienne (UDM), portée sur les fonts baptismaux par la répression. Il en sera le premier leader tout en assumant concurremment les responsabilités de leader de l’opposition. Il y confirmera son exceptionnelle envergure et son incomparable culture, léguant au passage un riche héritage comprenant des réflexions qui, aujourd’hui encore, conservent toute leur pertinence.


 

Ci-dessous quelques-unes qu’avait glanées G.E. dans un hommage rendu dans Le Mauricien quelques mois après son décès :
 
          Je considère malséant pour nous autres membres de cette Assemblée Législative de nous accorder une augmentation de salaires ;
          La nécessité des enquêtes suivies sur les gens qui contournent la taxe est indispensable. Il ne faut pas que seule une poignée de personnes fassent les frais du développement. Toute politique sociale et équitable devrait tendre à réduire l’écart entre les riches et les pauvres. Les sacrifices doivent être faits par ceux qui sont mieux lotis ;
          Si vous voulez être traité par un chirurgien de la fonction publique, faites-vous admettre dans une clinique privée ;
          Nous sommes en faveur d’une commission des gages pour les gens de maison ;
          Une opposition réclame une taxation juste, équitable et non- discriminatoire ;
          Ma composition moléculaire m’empêche d’être raciste ;
          Je suis de ceux qui pensent que le pire crime qu’on puisse perpétrer c’est le crime contre l’intelligence.
          Le droit à l’information est sacré.
          Les plus grands liberticides savent justement se réclamer des plus grands principes moraux pour légiférer de la façon la plus inique. La liberté n’est pas une chose dont on fait cadeau à quelqu’un. La liberté est un droit fondamental acquis au berceau. La liberté n’a pas de prix.

Cette liberté, Maurice Lesage la pratiquait d’abord dans le parti. «A l’UDM on n’a pas suspendu les droits de l’homme», répondait-il pour encourager le débat contradictoire mené par Raymond Rivet. Et quand Paul Bérenger, Dev Virahsawmy et d’autres camarades du MMM, furent incarcérés sans procès, Maurice monta au créneau, démontrant qu’il appliquaitses principes à ses adversaires politiques également : «Nous demandons au gouvernement de les libérer. Il n’est pas possible que des gens, à cause de leur appartenance politique, soient internés». D’ailleurs, le quotidien Libération qu’il aida à publier, en 1975, pour soutenir l’action de l’UDM avait pour leitmotiv, «Il faut libérer la liberté». Les moins jeunes se rappelleront les polémiques  qui opposaient deux sommités, notamment la fine plume d’André Masson, le rédacteur-en-chef, à celle, redoutable, de son frère Hervé qui exerçait, lui, dans l’organe du MMM.  Autres temps, autres mœurs.


 

Certains disaient, à juste titre, que ses interventions à la Chambre étaient "…écrasantes de sincérité, de vérité… », Sophia le décrivait comme « …sans peur et sans reproche… »  et Sir Dayendranath Burrenchobay, soutenait : «He was a model of clarity of mind, of intellectual honesty. He was fearless, uncompromising towards anything that was second-grade and shoddy.» Sir Maurice Rault, lui, écrivait sans fioriture, «...ces électeurs l’ont condamné pour un crime que la politique ne pardonne guère: le crime d’honnêteté» tandis qu'Uttama Bissoondoyal avait trouvé les mots justes : «ces hommes ne meurent jamais».


 

Oui, c’est le privilège de ceux porteurs de valeurs universelles qui transcendent le temps : démocratie, droits de l’homme, justice sociale. D’ailleurs, le cheminement idéologique de Maurice Lesage lui fit faire de la participation au capital et à la gestion son cheval de bataille. Il y voyait le juste équilibre entre le capitalisme source d’exploitation de l’homme par l’homme et le communisme qui, de fait, l’asservit au nom d’un illusoire bonheur du peuple dans une conception matérialiste de l’univers. Il laissait là parler aussi son cœur car, disait-il, la participation réconcilierait les impératifs moraux aux exigences de l’économie, assurant un maximum de dignité à un maximum de personnes.

Ce caractère humaniste, il l’aura démontré de multiples façons mais nous ne prendrons que trois exemples : à Sir Gaëtan Duval qui lui reprochait d’avoir partagé son amertume avec Sir Seewoosagur Ramgoolam du fait d’une proximité de Guy Ollivry, alors leader de l’UDM, avec Paul Bérenger, il répliqua «un hédoniste politique ne comprendra jamais un geste humain ! ».

 

G.E. nous apprend aussi, dans Le Mauricien, que "Maurice fit parvenir des mots réconfortants à son irréductible adversaire, Sir Gaëtan Duval, tandis qu’affaibli et délaissé par d’autres amis que l’adversité avait détournés, il se débattait dans le prétoire du tribunal de Flacq». Et finalement, suite au débâcle des élections générales de 1976, qui lui fit dire, «j'accepte le verdict de l’électorat comme j’accueille chaque aurore» (Ah! Quelle classe ! Quelle finesse !), il envoya dès le lendemain de la joute un bouquet de fleurs à Monique Dinan, une candidate battue, qui y vit "…délicatesse de votre geste pour remercier d’avoir rallié votre équipe et pour vous excuser en même temps de nous avoir menés à la défaite… Merci Maurice d’avoir porté bien haut le flambeau de la probité et de l’engagement».


 

Maurice Lesage nous quittera ce fatidique 23 mai 1992, après avoir tant donné. Pardon, tout donné !Sans rien attendre en retour. Il nous appartient maintenant de lui rendre justice  en perpétuant sa mémoire.


 



Digital Edition

"Outre-Terre" no. 54 - 55 : sortie de l'édition numérique

Le numéro double 54 - 55 d'Outre-Terre, revue européenne de géopolitique, est sorti depuis le 29 décembre 2018. Disponible en version numérique, la version papier/imprimée est, elle, disponible, sur commande, depuis février 2019.


Un aperçu des différents articles du numéro double est disponible ici en téléchargement :

Pour achat de l'édition numérique : https://payhip.com/b/Qfei



Our products/Nos produits
1 produit sur 1 au total
Nouvelle Delhi ?

Nouvelle Delhi ?

30,00 £ HT
Numéro double de la revue "Outre-Terre" no. 54 - 55.
Édition papier - janvier 2019.



Most Viewed/Les plus vues

MAURICE LESAGE (1923 - 1992)

03/07/2019 - Robert Lesage et Michaël Atchia, PhD

Hommage de Sir Maurice Rault QC à Maurice Lesage

03/07/2019 - Sir Maurice Rault QC

Maurice Lesage - obituaire de Jean-Clément Cangy

03/07/2019 - Jean-Clément Cangy

Hommage de Monique Dinan à Maurice Lesage

03/07/2019 - Monique Dinan

Tribute to Maurice Lesage by Sir Dayendranath Burrenchobay

03/07/2019 - Sir Dayendranath Burrenchobay

Christian Decotter rend hommage à Maurice Lesage

03/07/2019 - Christian Decotter

Témoignage

03/07/2019 - Uttama Bissoondoyal

Hommage à Maurice Lesage

03/07/2019 - Michel Giraud

Juste hommage

03/07/2019 - Gérard Etiennette

Déjouer les trous de mémoire…

29/06/2019 - Emmanuel Blackburn


Tags
1997 1998 Abu Abdallah Ajai Sahni Alain Lamballe Alexandra de Mersan Alfonso Giordano André Masson André Pompon Anh Le Tran Apratim Mukarji Arjoon Suddhoo Arvin Boolell Ashis Nandy Association musulmane de La Réunion atlas Aïd Baadr Alam Iqbal Baboo Vikash Seeboo Barack Hussein Obama Basudeb Chaudhuri Beekrumsing Ramlallah Belle Rose-Quatre Bornes Bhai Bloomberg.com books Bérenger CAIRN Cassam Uteem Centre culturel islamique centre culturel islamique Christian Bouchard Christian Decotter Christophe Jaffrelot Clément Roussety Collège du Saint Esprit Collège du St Esprit Curepipe Cyril Fouillet Cyril L'Ecluse Cyril Leckning David O'Hamamy dictionaries Dr. Navin Ramgoolam Efraim Inbar Eid-ul-Fitr Elwyn Chutel Emmanuel Blackburn Emmanuel Lesage English Speaking Union English-Speaking Union Eric Nicolas Erès ESU Eton College Flavien Bardet François de Grivel Germain Comarmond Ghazipur Ghazipur Ltd Gian Paolo Caselli Gilles Boquérat Gorah Issac Guy Ollivry Gérard Ahnee Gérard Etiennette Gérard Lesage Hansard Haroon Shirwani Henri Souchon Himani Pant Isabelle Guérin Isabelle Milbert Isabelle Saint-Mézard islam Islamic Cultural Centre islamologue Jean-Claude de l'Estrac Jean-Clément Cangy Jean-Michel Servet John Clifford journals Julian Fromer Kool FM L'Esprit du Temps L'Express Laurent Amelot Le Mauricien Le Mauricien Pluriel Leckning Libération Lilian Berthelot M Mahomet maps Marc Serge Rivière Marcel Loichot Marie Marot Marie-Hélène Ithier Marie-Hélène Lesage Maurice jr Lesage Maurice Lesage Maurice Lesage Jr Mauritius Mauritius Legislative Assembly Mauritius National Assembly Mauritius Times Maurizio Riotto MBC MBC TV Michael Atchia Michael Atchia PhD Michel Giraud Michel Korinman Middle East MMM Mohamad Vayid Monique Cantin Monique Dinan Muhammad Mujibur Rehman naissance prophète Nathanaël Herzog National Economic and Social Council Navin Ramgoolam NESC Noemi Lanna Nouvelle Delhi ? Nunziante Mastrolia Olivier Guillard Outre-Terre participation Pat Morel Patrick Morel Paula Atchia Perry Scope Philip Li Ching Hum Pierre Dinan PMSD Public Order Act publlishing Quatre Bornes Raouf Bundhun Raymond Rivet Richard Lesage Rivet Robert Lesage Roland Edmond Shafick Osman Shahab Enam Khan Sir Anerood Jugnauth QC Sir Dayendranath Burrenchobay Sir Gaetan Duval Sir Harold Walter Sir Maurice Rault QC Sir Satcam Boolell Sir Seewoosagur Ramgoolam Sir Victor Glover Sophia SSR St. Esprit Star Swaley Mohabeer Sébastien Goulard Touria Prayag UDM Uttama Bissoondoyal Vallabhu Srilatha Vasan Appanah Weekly Yaum-un-Nabi Yolande Cantin Yousuf Mohamed Yvan Martial Zhang Yike